Le Cachoeirão vu du bas

Publié le par Pauline Pauliste

   Ce matin, 3ème jour de trek- Flor nous demande de nous lever tôt si nous voulons avoir le temps d'aller à notre objectif. La veille, nous n'avons pas pu aller à l'auberge voulue, du coup, nous avons déjà perdu 45' de marche. A 7h nous sommes tous prêts à partir,  mais nous attendons Flor qui ne semble pas se presser! Nous prenons enfin le chemin. Après 15 minutes de marche nous nous arrêtons pour goûter un fruit : La jaca. Bien mûr ce fut bon, mais il ne faut pas en abuser. Nous reprenons la route, sans perdre de temps, après une nouvelle heure, nous arrivons au pied du Paty, nous passons de l'autre coté et nous y arrêtons. Nous apercevons alors le Castello de l'autre coté, nous comprenons alors pourquoi on parle d'un château. Je le prends d'ailleurs en photo car je trouve qu'il a un air du Château d'Angers, avec sa couleur, ses tours...
   Je sens que Flor n'est pas motivé pour nous emmener au Cachoeirão du bas : nous partons en retard,  nous prenons notre temps,...au Paty il commence à s'allonger... Bref je décide en tant que fille et soi-disant "sexe faible" de motiver les troupes!! Je sais que si je cours devant, ils ne pourront pas se plaindre. Alors j'enfile mon sac à dos, j'attends qu'ils me rejoignent et file au pas de course... Je ne réfléchis plus,  un objectif: celui que Flor ne me passe pas devant pour que j'impose un rythme, que je lui montre qu'on va le faire ce "5ème jour en 4". Objectif réussi nous arrivons en 1h juste à la maison où nous allons laisser nos sac à dos. Nous emmenons l'eau, la nourriture, l'anti-moustique, la crème solaire : direction le Cachoeirão du bas!! 2h de bonne marche, dans la forêt, la caillasse, et puis nous entendons des gens crier en écho. Nous levons la tête, 300 mètres plus haut des petits points noirs : ce sont des trekkeurs sur la pierre suspendue où nous étions le premier jour!! Nous marchons admirant ces murs gigantesques qui nous entourent, la végétation qui s'y est accrochée, et ces pluies fines qui nous viennent des cascades.
  Nous allons nous assoir tout près. Sans nous en rendre compte, nous nous endormons... C'est finalement Flor qui se réveillera le premier pour reprendre le chemin... 1/2h d'un sommeil qui m'a fatiguée plus qu'autre chose, mais quel luxe!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article