Premier contact avec le désert

Publié le par Pauline Pauliste

Le dimanche aprés midi, nous décidons de faire notre première "excursion". Le Lagoa Azul. Nous partons donc en Jeep, à travers la brousse, nous traversons des "flaques" de boue pour arriver soudain à une barrière de sable, l'entrée dans le désert.


Quelques minutes pieds nus dans le sable, et nous arrivons face au premier lac "paresse". On nous explique alors sa formation : une saison des pluies qui fait remonter le niveau des nappes phréatiques. Chaque année il se remplit puis se vide, pour être sec en novembre. Quand à la présence de poisson dans tous les lacs? Ce sont les oiseaux qui, en mangeant, soit en mer, soit dans l'unique lac - qui reste innondé chaque année - que des oeufs s'accrochent à leurs pattes. Ceux -ci sont déposés dans les lacs naissants, les poissons naissent et vivent le temps que les lacs existent - un peu étrange mais c'est comme ça! -

Après une première baignade nous repartons vers un second lac, le "bleu", pour celui du "poisson" car là ils sont plus gros, car c'est le lac qui jamais ne se vide. Là, au milieu du Brésil nous rencontrons un jeune couple de français en lune de miel, décidement, nous sommes partout!! En retournant jusqu'à notre Jeep nous observons le coucher de soleil qui se déroule derrière nous, et finalement nous repartons...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article