En route pour le Pelourinho

Publié le par Pauline Pauliste

   Comme prévu, dernier jour de voyage, visite du Pelourinho. Dans les rues, nous commençons à sentir l'excitation du carnaval qui approche. Les Camarotes - tribunes payantes pour participer au carnaval - se mettent en place, tout commence demain, les bahiannais, flémards de nature, s'affèrent pour terminer la mise en place... Ils se préparent à un des plus longs carnavals brésiliens : 1 semaine 1/2 de fêtes de rues.
   Nous nous rendons sur le port de Salvador, au pied du Pelourinho... Une colonie de chats petits et grands arrivent, je commence à caresser un bébé, et c'est alors qu'un clochard arrive, ce sont ses chats, et surtout son commerce. Il en prend dans les bras, nous tirons 2-3 photos lui donnons 2R$ et nous éloignons. Il va nous rappeler et nous suivre durant 5 minutes pour toucher quelques sous de plus, mais nous lâchera finalement, pour accoster d'autres touristes.
  Nous rentrons ensuite dans le "mercado modelo" le marché central de Salvador, où l'on peut acheter  instruments,  tee-shirts, bracelets, tableaux... Nous resterons un peu, cette dernière journée sera comme notre première du voyage, orageuse!!
  Puis, grâce à l'ascenseur public, nous montons sur la falaise, où se situe le Pelourinho. Première surprise, c'est très dégradé... Beaucoup de façades conservées, mais derrière, comme un décor de cinéma, il n'y a rien. Par contre comme le centre de Sao Paulo ou Belo horizonte, c'est là qu'est la pauvreté... Pas la grande pauvreté des favelas, mais de la pauvreté quand même....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article